Du thé ? Avec sucre !

Sucrer son thé avec de la framboise et se prendre pour une grande reine. Voilà ce que vous propose Visitons! cette semaine. Si vous n’êtes pas très à l’aise avec le crossplaying, nous vous autorisons à vous imaginer en laquais, salivant devant le sucre de vos maîtres et maîtresses. Autant dire que vous avez tout intérêt à jouer à la reine.

Reprenons. 1662. Vous êtes promise à Charles II, roi d’Angleterre et vous emportez notamment avec vous comme dot un coffret empli d’un thé précieux (et la propriété des îles de Bombay, mais ça, c’est plus difficile à goûter et à sucrer, donc moins intéressant). Princesse de Portugal, vous avez grandi dans les trésors rapportés des Indes orientales, vous avez été bercée par les arômes de thé dès votre plus jeune âge… Le royaume de votre famille est au sommet de sa puissance navale et commerciale.

Rendu indépendant depuis peu (1640), le Portugal a cependant besoin de renforcer ses positions et d’avoir des alliés solides pour défendre vos comptoirs commerciaux. Votre famille essaie de vous placer auprès de tous les princes d’Europe – mêmes les bâtards!- et finit par choisir l’Angleterre.

Votre mariage ne sera pas heureux. Il l’était rarement pour les gens de votre condition et de votre temps. La question ne se posait pas par ailleurs. Votre venue rendit le Portugal à la mode pendant quelques temps. It-girl, vous l’avez peut-être été au tout début, mais votre différence de religion rendit votre vie difficile… Le thé devint LA boisson de l’aristocratie. Pour l’accompagner, un sucre joyeux vous faisait peut-être oublier vos peines.

Pour égayer les dimanches nuageux, oubliez un peu les contraintes de votre rang et mettez vous aux fourneaux. Vous avez besoin de :

  • Framboises – 150 grammes suffisent
  • Sucre
  • De temps : comptez 25 minutes de préparation, mais plusieurs jours de séchage (1 à 4, selon l’humidité ambiante)

 

  • IMG_2106
  1. Disposez vos framboises sur une plaque recouverte de papier sulfurisé
  2. Enfournez, à four froid, pendant 15 minutes en fixant la température à 110 °C
  3. Extrayez le jus des framboises en les passant au chinois
  4. Dans un autre bol, versez un peu de sucre, puis ajoutez un peu du jus de framboise. La préparation doit au final former une pâte bien granuleuse, sans pour autant être liquide et avoir dissout le sucre
  5. Versez la préparation sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez sécher, tout en allant touiller de temps en temps pour éviter les gros morceaux de sucre
  6. Dégustez votre thé, sucré à la framboise et prenez un air distingué et délicat

Si vous voulez goûter la sucre à la framboise sans renier votre condition sociale, nous vous attendons les 10 et 24 juin à la Boîte à thé de Nyon. Plus d’informations et inscriptions par .

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s