Le sentier des châtaignes, entre Luins et Vinzel

Il fait beau et c’est jour férié dans le canton. Une occasion rêvée pour faire la grasse matinée, pensez-vous ? Pas du tout ! Dans l’équipe de Visitons! il y a toujours au moins une envoyée spéciale prête à vous faire découvrir le pays. Et aujourd’hui, je m’y colle, avec beaucoup d’énergie.

Objectif : découvrir le sentier de châtaignes, signalé sur le site Naturando, et que je n’ai jamais emprunté, bien qu’habitant tout près.

Le sentier, créé en 1998, consiste en une boucle de 6 km qui relie les villages de Luins, Vinzel et Bursins.  Naturando m’indique qu’il faut suivre les routes montantes depuis le centre des trois villages, ça a l’air facile à trouver, je ne m’encombre donc pas d’une carte.

Je décide de démarrer la promenade depuis le centre de Vinzel, chaussures de marche aux pieds, et chien joyeux en laisse.

Première constatation : ça monte. Vraiment. Beaucoup. Ceci dit, le village est très joli,  avec ses maisons anciennes qui semblent s’accrocher pour ne pas glisser vers le lac.

Vinzel
Rue du Collège, Vinzel

Je monte toujours et décide de poursuivre en direction de Luins : je vois la petite église au loin, et comme toute membre de Visitons! qui se respecte, je ne résiste pas à un monument qui a l’air d’avoir une histoire…

L’église de Luins est modeste mais charmante. Un panneau m’apprend que le bâtiment a été presque totalement reconstruit au 17ème siècle, sauf le clocher-porche. Perchée sur les hauts de Luins, l’église donne du caractère au petit village, et de nombreux couples choisissent de s’y marier.

EgliseLuins
Eglise de Luins

Tout cela est très joli, mais je n’ai pas encore trouvé le sentier des châtaignes. Je vois passer quelques randonneurs un peu plus haut, j’entreprends de les suivre, et je reprends la montée. Effectivement, en bordure de forêt, une pancarte indique le fameux sentier. Et puis… Je décide de remettre ça à une prochaine fois. Oh, rien à voir avec mes compétences de marcheuse ;o) mais il fait chaud et le chien a l’air d’avoir soif.

Chien

En conclusion : a priori, il est préférable de démarrer la randonnée derrière l’église de Luins. Si on part d’un des trois villages, il peut être utile de se munir d’un chien bâtard qui se prend pour un chien de traîneau et qui vous aidera à grimper.

Ceci dit, bien que je n’aie pas exactement suivi le sentier des châtaignes, la découverte des petites rues de Vinzel était vraiment sympathique, de même que la promenade dans les vignes avec une vue somptueuse sur le Léman.

VueChataignes

Et pour les allergiques à la marche, n’oublions pas qu’il y a d’excellentes caves dans toute la région…

Votre marcheuse dévouée,

Nathalie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s